Mon gosier – À bord du Pokiboula

par 3 janvier 2017 A bord du Pokiboula, Albums

 

 

Voilà une nouvelle création que j’aime beaucoup : « Mon gosier », c’est un extrait du spectacle pour enfants « A bord du Pokiboula » que j’ai écrit avec Anne. Nous nous amusons pendant une croisière loufoque où de vieux amis, Marmande et Marmelotte, nous entraînent dans une série de péripéties improbables.

Cliquez ici pour voir À bord du Pokiboula sur scène.

 

Vous aimerez aussi

La chair

par 1 décembre 2016 Albums, Les tôles ondulées

La chair

« Combien de jours

depuis ce temps

combien de cris envolés

je compte les heures

comme autant de secondes

soulevées par le vent

je compte les heures

comme autant de grains

giflés sur ma peau

t’en souviens-tu ?

…/… »

 

 

 

Vous aimerez aussi

L’Aéropostale

par 11 novembre 2016 Albums, Les tôles ondulées

L’Aéropostale

« Un regard ne laisse de trace que s’il se fâche
sur le médiocre état d’esprit où tout se brise.

Qu’il raye l’écorce ou qu’il creuse le torse
mon regard file comme un écho entre deux mondes
et je prends, je prends ma vie en main
et je brise cet état d’esprit où tout se brise …/… »

 

L’affiche a été faite par Anne.

 

Vous aimerez aussi

La 5eme corde

par 4 novembre 2016 Albums, La 5eme corde

 

Le premier titre :

« La 5eme corde », c’est un projet que je mets en place avec Brahim.B, un ami de longue date. Vous pouvez entendre ici la maquette du premier titre « Ismâa », un texte écrit par Brahim, chanté par Faedo avec cette voix magnifique que j’adore, je vous invite à la découvrir.

Un rythme lent, une voix profonde, nous sommes loin de tout et nous espérons allez encore plus loin.

Brahim m’a proposé de travailler avec lui sur cette chanson, nous écrivons ensemble la musique et j’en suis vraiment très heureux. J’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à découvrir cet univers particulier.

 

 

Vous aimerez aussi

Les vierges passent

par 1 mars 2016 Albums, Les reflets du solitaire, Les textes des chansons

Les vierges passent

Petit à petit
j’ai fini par
m’habituer à moi
même au milieu
de la cohue
et mon regard
se pose avec douceur
sur ce monde abrupt

« Je » mini mon
mon tout petit « Je » mini
« Je » mini où
où es-tu mon tout petit
« Je » ?

De solitude en solitude
les vierges passent elles se mêlent
dans la chaleur le bruit et la fureur
elles se mêlent à la cohue
et mélangent leur vie à l’inconnu

« Je » mini mon, mon tout petit « Je » mini
« Je » mini où, où es-tu mon tout petit « Je » ?

De solitude en solitude

paroles et musique : Thierry Viel

Vous aimerez aussi