Le Pokiboula

par 7 octobre 2021 A bord du Pokiboula

Spectacle jeune public de 5 à 8 ans – récit et concert

Thierry chante les aventures de Marmande et Marmelotte, deux amis très gourmands qui parcourent le monde à bord de leur bateau, le Pokiboula. Ils vont affronter le gosier géant du monstre Goulu et préparer la délicieuse confiture de carotte.

Dans le calme de cette après-midi, chacun s’affaire pour réunir les ingrédients nécessaires à la délicieuse confiture de carotte. La recette de la confiture est un secret bien gardé, mais l’oncle Robert va la donner.

Nous allons vivre les aventures du Pokiboula. Nous découvrirons comment dompter le monstre Goulu, nager avec les carottes sauvages et voyager autour de la terre.

Entrez dans la poésie espiègle du Pokiboula, un spectacle à chanter et à goûter. C’est simple, vous venez, vous chantez.

Je publie sur YouTube des vidéos pour que vous puissiez apprendre chez vous les refrains du Pokiboula, avant de venir les chanter avec nous pendant les concerts. Cliquez sur ce lien et vous aurez un accès gratuit à ces vidéos : chanter avec le Pokiboula.

35 minutes de spectacle pour les enfants de 5 à 8 ans et aussi pour les parents, amis, cousins, cousines, voisins de tous les âges.

Guitare électrique, chant, textes et musiques : Thierry Viel

Pour voir des extraits du Pokiboula sur scène, suivez ce lien : Le Pokiboula sur Youtube

Photos : Bartolomé Viel

Mon gosier

La maquette d’un des titres pour le CD en préparation

La 5ème corde

par 17 juillet 2021 Albums, Les reflets du solitaire

Le premier titre :

« La 5eme corde », c’est un projet que je mets en place avec Brahim.B, un ami de longue date. Vous pouvez entendre ici la maquette du premier titre « Ismâa », un texte écrit par Brahim, chanté par Faedo avec cette voix magnifique que j’adore, je vous invite à la découvrir.

Un rythme lent, une voix profonde, nous sommes loin de tout et nous espérons allez encore plus loin.

Brahim m’a proposé de travailler avec lui sur cette chanson, nous écrivons ensemble la musique et j’en suis vraiment très heureux. J’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à découvrir cet univers particulier.


Vous aimerez aussi

Les tôles ondulées

par 7 novembre 2019 Les tôles ondulées

 

Sur le toit d’un immeuble, dans un petit observatoire en bois qu’il a construit contre une cage d’ascenseur, un homme amoureux des étoiles scrute le ciel avec son télescope. Il vit seul, paisible au-dessus du monde, si loin, si proche de tout. Dans l’immeuble en face, une peintre regarde la rue, la ville, par la fenêtre de son atelier. Elle aperçoit l’homme sur le toit. Elle sera la seule à partager les étoiles avec lui.

14 chansons et 50 minutes pour découvrir des textes originaux chantés qui évoquent Francis Bacon, Virginia Woolf ou Charles Baudelaire.

Chant, guitare électrique et musiques : Thierry Viel

Un spectacle de 50 mn tout public

Textes : BlueMC, Thierry Viel

Arts graphiques : BlueMC

Photos : Soufiane Haddaoui et Thierry Viel

 

Un démon assassine

« Un démon assassine qui tient en son sein le secret de la ruine
m’a raconté l’histoire de ce peintre lumière
celui que chacun peut voir érudit emporté
cracher sa verve sur une toile envolée
guidé par les flammes d’un reflet de folie

Englouti dans la lueur du soleil
le pinceau agile au regard fébrile
a fixé d’un œil vif sur un voile ébréché
la couleur d’une vie étoilée de lumière

Tout un chacun peut suivre du regard
la naissance d’une étoile folle toile …/… »

 

Avec les concerts il est possible de proposer des vidéos projections et une exposition des peintures de BlueMC.

 

BlueMC – Hounds

 

BlueMC – L’oeil dans la caverne (extrait)

     BlueMC – No name 02

BlueMC – L’effraction du silence

 

 

 

Vous aimerez aussi

Les fourmis

par 19 mai 2017 Albums, Les tôles ondulées

 

Les fourmis

« Les gens sont fous et hargneux,
toujours teigneux comme des morveux
dans leur tanière de béton,
seules les fourmis, oui les fourmis ont toujours raison.
Enfermés, dans leur cloaque, ils cherchent sans fin le cataplasme
l’illusion, dérisoire, d’une guérison sans espoir …/… »

 

 

Vous aimerez aussi

La chair

par 1 décembre 2016 Albums, Les tôles ondulées

La chair

« Combien de jours

depuis ce temps

combien de cris envolés

je compte les heures

comme autant de secondes

soulevées par le vent

je compte les heures

comme autant de grains

giflés sur ma peau

t’en souviens-tu ?

…/… »

 

 

 

Vous aimerez aussi